0

#Powersearching #Google: Ce que j’ai retenu – Leçon 5

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

Voici ce que j’ai retenu lors de la cinquième leçon dispensée par Google sur la recherche d’informations sur Internet.

  • Faire une recherche, c’est bien, vérifier les informations, c’est encore mieux.
  • Un haut ranking ne veut pas dire que le site est crédible. Il y a certes de fortes chances qu’il le soit mais il ne l’est pas nécessairement sur le sujet sur lequel vous vous informez.
  • Analyser l’URL permet de voir les perspectives que vous allez trouver sur la page.
  • Les citations mal attribuées peuvent être détectées en utilisant l’outil du date range.
  • Un exemple est la fausse citation attribuée à Martin Luther King Jr au lendemain de la mort de Ben-Ladden. En réalité, il s’agissait d’un statut Facebook où la personne exprimait son sentiment (la fameuse phrase mal attribuée) en y adjoignant une citation de MLK Jr bien entre guillemets. Quelqu’un a retiré ceux-ci et le tout a été attribué au pasteur militant pour les droits civils. La majorité des internautes n’a pas vérifié si c’était le cas et beaucoup se sont insurgés contre ceux ayant lus les livres de MLK Jr sans trouver la phrase en question ou ceux qui ont utilisé le date range de Google pour se rendre compte qu’il n’y aucune trace de celle-ci dans les décennies précédentes.
  • Les données peuvent varier selon certains critères: la circonférence de la Terre n’est pas la même si vous la prenez depuis l’équateur ou depuis les pôles.
  • Il faut identifier les sources quand quelqu’un sort des chiffres style « 63% des enfants recherchent des images drôles de chats ».
  • Il faut éviter de mettre une réponse à votre question dans la requête: vous allez tomber sur des exemples plutôt que sur une « vraie » réponse.
  • Pour vérifier si une citation provient bien de quelqu’un (surtout quand on dit qu’il a écrit cela), vous pouvez faire une recherche dans Google Books: il est possible de faire une recherche à l’intérieur du livre.
  • C’est ainsi que « Elémentaire, mon cher Watson » semble ne jamais avoir été prononcé par Sherlock Holmes dans les livres de Conan Doyle et que le mot « évolution » n’a jamais été écrit par Darwin dans son livre « De l’origine des espèces » mais bien par son éditeur. Toujours est-il que cela ne change en rien aux travaux de Darwin, n’en déplaise aux créationnistes purs et durs.
  • Il existe une base de données des sites, WHOIS, qui permet de trouver le propriétaire d’un site, le serveur sur lequel il est, etc..
  • Google veut clarifier certaines fausses vérités à leur encontre:
    • La firme refuse que le ranking soit acheté, s’il y a un résultat en premier, ce n’est pas parce qu’il y a de l’argent qui a été versé.
    • Certains outils comme le Google Connect ou le Google Custom Search sont fournis à ceux qui veulent en faire un usage, en aucun cas, Google ne contrôle ces sites ou les vérifie.
    • Google Ads est un service pour faire de la publicité, Google n’essaye pas les produits et ne garantit en rien la qualité de ceux-ci et le sérieux des sociétés. Prenez les Ads comme les pubs à la télévision.
    • Le ranking, en plus de ne pas affirmer la crédibilité d »un site, n’assure pas non l’autorité d’un site sur un sujet.

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + seize =