0

#cafénumérique #charleroi 19/01: Atelier Copyright – MegaUpload fermé

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

Article publié le 20 janvier 2012 – le 19 janvier 2012: MegaUpload est fermé de force. Depuis, les USA ont été de déconvenue en déconvenue dans cette « affaire ».

Il est dommage que la troisième édition du café numérique n’ait pas rencontré un grand succès: uniquement 5 personnes en comptant Adrien Rami, l’intervenant du soir. Pourtant, le sujet sur le copyright et les droits d’auteurs est dans l’actualité: le blackout d’Internet contre la loi SOPA et PIPA, la fermeture de MegaUpload, bref, l’atelier aurait mérité plus de considérations.

 

Je suis arrivée en retard au Nirvana Bar car je ne suis pas encore mon propre taxi et qu’étant Carolos toutes les deux, ma maman et moi avons eu du mal à situer le Boulevard de l’Yser, un comble, mais à notre décharge, le Nirvana Bar n’était pas très visible quand on est passé devant la première fois. Enfin soit, Adrien a gentiment résumé ce qu’il avait dit sur les logiciels propriétaires et libres – même si je connaissais déjà. Ensuite, nous avons parlons des Creative Commons, la licence qui permet de partager son oeuvre de façon rapide et protégée.

 

Après cette présentation, nous avons discuté du droit d’auteur, de SOPA, de l’esprit critique, du pourquoi la société est comme cela, etc.. Eh bien, à la place d’écouter gentiment, j’ai participé au débat: il faut dire qu’après trois ans à bouffer du droit d’auteur dans le cadre de mon DES en gestion culturelle et de mon master en sciences et technologies de la communication et information, j’avais de quoi parler.

 

Enfin soit, après cette soirée, je rentre à la maison, je joue un peu à l’ordinateur et je vais sur Facebook. Là, horreur, j’apprends la mort de MegaUpload et pendant 1 heure, j’ai lu les réactions sur Twitter: beaucoup mélangeaient SOPA et cette affaire, d’autres s’enflammaient sur des questions plus politiques, tous attendions l’annonce d’Anonymous d’avoir hacké tel site et rien de mieux que de voir tout le monde parler de contenu illégal et oubliant les liens légaux. Beaucoup estimaient qu’on s’attaquait à la liberté que procure Internet, d’autres se demandaient quels sites seraient les suivants et bien entendu, nous avons eu droit au retour de 2012: les Mayas avaient raison.

 

Je télécharge illégalement ce qui n’est pas disponible par ici, principalement Castle et Rizzoli & Isles, qui sont des séries américaines. Le stream à 4h du matin, je ne le fais que pour les épisodes importants, sinon, je télécharge…. en attendant de disposer des DVD. Car oui, j’achète après. Car oui, il y a une frange de la population d’Internet qui télécharge avant d’acheter. Ma période de téléchargement illégal pur et dur s’est terminée il y a 5-6 ans. Attention, cela ne concerne pas ma passion première sur le PC, les jeux vidéo. Il est hors de question pour moi de télécharger un jeu de manière détournée.

 

La fermeture de MegaUpload est annoncée comme le début d’une nouvelle guerre mondiale. Moi, je pense plutôt que cette date historique dans l’histoire d’Internet marque un grand tournant dans le monde tel qu’on le connaît aujourd’hui. Et encore, pénaliser tout le monde quand il y a des personnes (et pas qu’un peu) qui n’ont rien fait d’illégal, ce n’est pas nouveau. Cela sera toujours ressenti comme une injustice. Ce n’est pas différent dans la sphère Internet.

 

Au fait, le prochain café numérique aura lieu un mercredi, histoire de voir s’il y aura plus de personnes…

 

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 8 =