0

Musée de Tautavel #iPad #Android: Application à oublier

Print Friendly, PDF & Email

[ A+ ] /[ A- ]

A force de voir des applications de musées, je pensais qu’il était impensable pour un musée se disant Centre Européen de Préhistoire de produire une application mal « foutue ». Pourtant, Tautavel a donné son nom à Homo erectus tautavelensis, mieux connu sous le nom d’Homme de Tautavel. Ce dernier fait partie des incontournables dans un cours de préhistoire.

tautavel

L’application du Musée de Tautavel est préhistorique, dans tous les sens du terme. Vous arrivez d’abord sur une page orange avec l’ombre chinoise de l’Homme de Tautavel, son respectable âge et le nom du musée. Des icônes vous permettent de naviguer: infos, carte (ne fonctionnera qu’avec l’activation de la géolocalisation), galerie, contact et agenda.

Menu

Voici le menu… et blanc sur blanc pour le mot Galerie

Voyons le positif d’abord: il est possible de faire le tour du musée, avec quelques explications.

Visite guidée

Visite guidée

Voyons le négatif à présent. Déjà, il est impossible de voir le nom Galerie car l’Homme de Tautavel en ombre chinoise est en blanc et le texte est aussi dans cette couleur…

Menu infos

Menu infos: La visite du musée se fait dans Infos… A défaut d’avoir la possibilité d’une icône visite si c’est un outil tout fait.

 

Pour trouver la visite du musée, vous devez aller dans Infos (c’est logique n’est-ce pas?)… et une fois dans la bonne section, la première chose qui saute aux yeux est « Infos principaux ». Une faute d’orthographe peut passer… Mais dans un titre et si grossière, pour moi, cela veut dire que personne n’a relu.

Infos principaux

Infos principaux…. °_°

 

La visite elle-même reste pauvre en détail, avec des photos agrandies qui en deviennent pixelisées ou floues. Et les liens hypertextes sont en bleu, ressortant fortement par rapport au reste de l’application.

Lien hypertexte

Lien hypertecte en bleu contrastant avec le reste du texte…

 

La carte n’a d’intérêt que si vous activez la géolocalisation. Et même avec celle-ci, je ne vois pas pourquoi le Musée de Tautavel a besoin de me géolocaliser.

 

Quant à la galerie, mis à part quelques photos, des affiches d’expositions temporaires et le logo, il n’y a rien de transcendant: aucune explication, un logo pixelisé car agrandi pour coller à l’écran de la tablette…

Galerie

Vous ne rêvez pas, voici le logo du musée agrandi pour coller au diaporama! Résultat: pas beau pour les yeux.

 

Et quand ma tablette se met en veille, quand je la rouvre, j’ai ce message me parlant de Funspot et de la géolocalisation. Bref, j’ai compris, j’ai cliqué sur OK mais l’application insiste quand même à chaque fois.

Message Funspot

Ne passez pas en mode veille… sinon ce message reviendra!

J’ai été voir les applications du développeur et elles sont toutes dans le même acabit, avec les mêmes fautes (blanc sur blanc…). D’où la question: est-ce que ce sont les gens de Tautavel qui ont utilisé une plateforme pour créer en 2013 leur application et auquel cas, je comprends qu’ils n’aient pas pu faire autrement s’ils ont engagé de l’argent là-dedans ou si c’est la boîte elle-même Wikifun qui a mis des développeurs sur le coup? Car l’application sent l’amateurisme à plein nez. Si ce sont des professionnels qui ont réalisé cela, alors, que d’argent perdu!

Photo valable

Une des rares photos valables dans l’application

En définitive, fuyez l’application: elle est préhistorique, avec des inepties partout (blanc sur blanc, photos pixelisées car agrandies, fautes d’orthographe). Rendez-vous plutôt sur place: je suis sûre que le Musée de Tautavel propose des activités de qualité, qui n’est nullement reflétée par l’application. Car quand bien même ce seraient les gens de Tautavel derrière, il est inconcevable qu’un outil de création d’application ne propose pas la possibilité de changer la couleur du texte!

A noter que la version Android a été mise à jour en février 2014 et les captures d’écrans semblent montrer un produit plus professionnel.

Android

Android

iPad

iPad

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + quatorze =