1

That Dragon, Cancer: un voyage d’émotions sur la vie d’un petit atteint d’un cancer

Print Friendly, PDF & Email

[ A+ ] /[ A- ]

Avant toute chose, je me dois de vous prévenir. Joel est mort. Son père avait commencé la conception du jeu bien avant, quand l’espoir de le voir grandir sain et sauf était encore présent. Mais depuis, Joel repose en paix. Ses parents sont des chrétiens pratiquants. Vous imaginez donc les polémiques qui ressortent face aux nombreuses références à Dieu ou face au fait que le jeu est vendu 15 euros et qu’il est perçu par certains comme étant se faire de l’argent sur le dos d’un enfant mort. Mais je ne veux pas polémiquer, la seule chose que je puisse dire est la suivante: chacun fait son deuil de manière différente. La blessure, de toute manière, restera à tout jamais là.

header

Alors de quoi traite exactement That Dragon, Cancer?

Joel est un brave héros qui se bat contre un dangereux dragon répondant au nom glaçant de Cancer. Mais Cancer a un impact également sur les parents et la famille de ce petit garçon. Entre le faire sourire en jouant avec lui et l’accompagner tendrement dans ce bâtiment où les docteurs essaient de soigner et de défaire Cancer, Joel ne sera jamais seul.

2016-01-13_00006

Mais Joel ignore les coups de fil entre son papa et sa maman, leurs pensées lorsque les adultes parlent entre eux, les moments les plus sombres mais aussi ceux où l’amour et la foi (peu importe en qui et en quoi) font qu’ils avancent sur le chemin de la vie.

2016-01-13_00003

Ce jeu essaie aussi de montrer ce que Joel pouvait imaginer pendant ces quatre ans où il a combattu Cancer. Revenir à la maison ressemblerait alors à une partie géante de Mario Kart. S’il y a une histoire à raconter, il devient alors le brave chevalier. Joel n’est pas seul. Entre papa qui lui fait des câlins et maman qui chante, il est entouré d’amour.

2016-01-13_00004

Mais si Joel n’est plus, ce jeu est aussi l’occasion d’honorer la mémoire des autres personnes, dont les proches se souviennent avec tristesse mais aussi avec amour,  et aussi de rendre hommage à ceux qui ont survécu et qui veulent faire un message d’espoir, un message de vie.

Préparez les mouchoirs. Joel joue, vous vous tournez une seconde et il n’est plus là. Vous lisez les notes et lettres des autres, que cela soit des proches ayant perdu quelqu’un ou d’un survivant. Vous êtes toujours tiraillé entre la tristesse et l’espoir.

2016-01-13_00001

Bien entendu, dans ce jeu, vous marchez, vous explorez et vous lisez ou écouter l’histoire de Joel à travers ses parents, peu importe le moment: de joie parce que sa thérapie est finie, de colère lorsque Cancer revient, de dépression face à son impuissance. En fin de compte, votre seul but, est d’écouter ce que Joel a à vous dire (ce dernier était muet à cause de la maladie, je sais que son frère aîné a enregistré sa voix, est-ce lui qui permet au petit de s’exprimer?). Votre seul but est de permettre à Joel de vivre une vie « normale », malgré la maladie.

2016-01-13_00005

Ainsi, le jeu alterne entre couleurs et ténèbres. Mais derrière, il y a toujours l’espoir, l’amour, la foi, surtout chrétienne car Dieu est une constante pour cette famille pratiquante. Leur en voudrait-on d’y faire mention dans le jeu? Car peu importe votre religion, votre croyance, si vous êtes athée, vous êtes quand même touché par l’histoire.

Jouer à ce jeu est aussi une manière de rendre hommage à ceux qui ont perdu contre la maladie et à ceux qui l’ont vaincu, de rendre hommage à l’entourage car il est difficile de voir ses proches attaqués par Cancer, de se sentir impuissant, de ne pouvoir faire que d’aimer, de tenir la main, de pleurer et de supporter la personne, qui, déjà, seule dans son choc, doit se sentir soutenue, aimée, afin de ne pas sombrer définitivement dans la dépression, le défaitisme et de continuer à espérer.

screen

Même si j’ai peu de souvenirs du cancer de ma grand-mère du fait que j’avais mes propres problèmes, ce jeu me touche quand même. Je me souviens toujours des jours où elle était trop faible pour se déplacer, pour manger, dans un lit d’hôpital. Je me souviens des urgences mais également de la perruque. Ah cette perruque qui nous faisait rire parce qu’elle avait dès lors la même coupe de cheveux que moi!

Bref, ce jeu, au-delà des polémiques, ne cache rien. Il délivre un message d’espoir, même lorsque tout s’arrête. Car les souvenirs restent, l’amour ne disparaît pas, la vie doit continuer, parce que peu importe l’âge, personne ne souhaite de voir ceux qui resteront tomber dans un abîme.

That Dragon, Cancer n’est certainement pas à mettre dans toutes les mains. That Dragon, Cancer reste avant tout un voyage d’émotions.

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 9 =