0

Application #exposition #iPad et #Android: Lux in Arcana

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

Je dois vous parler depuis quelques mois de cette application concernant une exposition au Musée du Vatican s’étant déroulée en 2012 et qui mettait en avant 100 documents jusque là préservés du public dans les archives secrètes du Vatican. Le résultat sur tablette est convaincant et surtout… va plus loin que la simple présentation d’un événement.

lux

Lux in Arcana est une application interactive (bilingue italien-anglais), avec une vidéo en guise d’introduction, que vous pouvez bien entendu ignorer. Ensuite, vous arrivez au menu des archives, en mode galerie, ce qui permet dès lors une présentation imagée qui donne de suite envie de consulter les détails de chaque document.

Mode galerie

Mode galerie

 

Ce qui est également intéressant est le choix du classement. Par exemple, vous pouvez classer les archives par ordre alphabétique: vous gardez cette présentation en galerie bien qu’elle soit ne reprend pas l’ensemble des documents, il n’en reste plus que deux sur l’écran mais il suffit de faire dérouler les images par la droite.  Ce qui est dommage et qui est aussi une critique à reprocher aux autres filtres, c’est que vous ne pouvez pas sélectionner directement la lettre qui vous intéresse.

Recherche par date

Recherche par date

Les autres possibilités de classement sont basés sur le même mécanisme: ainsi, vous pouvez trier les documents par date mais également par le hall d’exposition où ils se trouvent et par type (lettres, livres, etc..). Il existe également un moteur de recherche interne avec un affichage instantané des résultats.

Recherche par type

Recherche par type

Chaque document comporte une fiche technique, son histoire et des références pour aller plus loin. Bien entendu, vous ne vous contentez pas d’une seule photographie. La plupart des documents sont illustrés par plusieurs vues (détails, diverses pages, etc..). De plus, vous pouvez démarrer un commentaire audio (à condition bien entendu de comprendre la langue puisque le français n’est pas inclus).

Fiche

Voici un document avec son histoire

Mais si en soi, l’application dépasse largement ce qui semble être le standard des musées et expositions (simple catalogue avec peu de textes et peu d’interactions), le module de réalité augmentée permet aux visiteurs sur place de vivre une nouvelle expérience. En effet, vous avez la possibilité de prendre votre smartphone ou tablette (du moment que cela tourne sous Android et iOS) et d’avoir des informations sur les bâtiments (conseillés au sein de l’application elle-même). Néanmoins, ce module était disponible également pour certains documents de l’exposition et vous imaginez aisément qu’à présent, celui-ci ne sert plus.

Réalité augmentée

De la réalité augmentée? Et oui, Lux in Arcana en propose… à condition d’être sur place!

Comme vous le constatez, cette application fait partie de mes favorites: elle m’a séduit avec son interactivité, avec le fait qu’elle soit encore disponible plus d’un an après la fin de l’exposition et l’inclusion d’un module de réalité augmentée. Mais ce qui est dommage, ce n’est pas tant le fait que l’anglais et l’italien soient les seules langues intégrées mais bien le poids de l’application qui approche tout de même 1 Go. En fin de compte, je ne peux vous conseiller que de la télécharger et de l’explorer.

Android

Android

iPad

iPad

 

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × quatre =