0

Application #iPad: Collection Apprends avec

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

D’un point de vue général

La collection Apprends avec comprend une série d’applications gratuites (en réalité, seul le premier niveau d’un jeu est débloqué) destinées aux 3-6 ans et qui permet aux parents de voir l’évolution de leurs enfants grâce à une interface qui leur est propre. Ils peuvent donc constater quel jeu a été entamé et à quel niveau leurs petits sont arrivés. Mieux encore,  les logiciels sont en français!

 

Interface des parents

Interface des parents: dans mon cas, je suis à la fois l’enfant et le parent :)

D’un point de vue graphique, c’est coloré et surtout adapté aux enfants: rien ne vaut un  petit extraterrestre tout bleu et rond qui explique les exercices ou une pieuvre rose pirate à qui on doit rendre service. Tous les personnages, qu’ils soient humains, aliens ou animaux, sont en fait « anthropomorphisés », l’animal est une mascotte parlant le français ou joue au bowling.

 

D’un point de vue audio, comme les applications sont destinées aux enfants qui ne savent pas encore lire, les exercices sont donc énoncés oralement et s’il y a des chiffres, ce que l’enfant touche est tout de suite dit: il associe donc le mot écrit à sa prononciation orale et à sa représentation physique. Mais après un moment, j’en avais marre d’entendre « Deux », « Bravo! », etc.. Cette saturation s’explique certainement par le fait que je sois adulte. Néanmoins, la musique est très chatoyante, très sympathique, bref, adaptée au visuel.

 

D’un point de vue contenu, de ce que j’ai pu en testé, la qualité et la difficulté diffèrent. Aussi, voici application par application le détail de l’activité qui est débloquée. Le point commun qu’il y a à presque toutes est la récompense qui permet de personnaliser la planète Boing (qui est une autre application).

Planète Boing

Cette application ne contient pas de contenu pédagogique à proprement parlé: les récompenses pour avoir passé un cap s’accumulent dans celle-ci. L’enfant peut personnaliser un personnage et jouer avec celui-ci à l’extérieur. Il doit attraper des bulles afin de débloquer d’autres éléments, qui permet de changer le décor de la planète. Elle est entièrement gratuite.

Personnalisation

L’enfant personnalise son personnage

Apprends Avec Poko : Compter et additionner!

Cette application propose d’essayer gratuitement le jeu permettant de compter jusqu’à six. Le but ici est de compter le nombre de quilles que Poko, le petit garçon, et son chien font tomber en jouant au bowling. L’enfant doit ramasser les quilles et le narrateur énonce chaque chiffre au fur et à mesure. L’enfant associe donc visuellement le chiffre à ce que cela représente. Ensuite, celui-ci doit choisir le bon nombre entre deux réponses. Celles-ci sont également prononcées par le narrateur afin d’associer cette fois-ci le chiffre écrit au chiffre parlé.

Poko et Minus

Poko et Minus jouent au bowling

En ce qui concerne le jeu lui-même, il est simple à comprendre et facile d’accès. Ici, il n’y a pas d’apprentissage à proprement parler de l’addition, le premier jeu concerne surtout le comptage.

Les jeux pour lequel vous devez acheter la version complète concerne les nombres 10 et 15.

Apprends Avec Poko : Les saisons et la météo!

Cette application permet aux enfants d’apprendre quelles activités et quels vêtements sont associés aux différentes saisons. La version gratuite concerne les vêtements tandis que la version payante propose aussi de jouer avec le temps et les activités.

Le but ici est de trouver les trois différences qui ne correspondent pas à ce qu’annonce le narrateur (par exemple: une journée chaude d’été: il y a de la neige, une luge et un des personnages porte un bonnet d’hiver). C’est le jeu de la collection que j’ai trouvé trop dur, même pour un enfant: les différences sont parfois peu évidentes (une question de gants par exemple: l’hiver est associé aux moufles mais si le personnage porte des gants, c’est quand même une erreur – ou encore la couleur des chaussures en automne). En fin de compte, peut-être que l’enfant arrivera à distinguer le tout mais en tant qu’adulte, je dois avouer que pour moi, là où une paire de gants peut être portée en hiver, le jeu fait presque croire que celle-ci est typique de l’automne.

Saison

Poko et Bib posent en hiver.

Apprends Avec Boing : Direction savane!

Cette application est très similaire à  Apprends Avec Poko : Compter et additionner!. Ici, on retrouve le personnage de Boing, le petit extraterrestre. Il débarque dans la savane afin d’apprendre à compte, à ordonner et à calculer (addition et soustraction). Le jeu gratuit apprend à ordonner les chiffres.

L’enfant doit amener une grenouille de l’autre côté de l’écran en sautant d’un nénuphar à un autre. Mais pour ce faire, il doit suivre l’ordre des chiffres. Si le chiffre de départ est 5 et celui d’arrivée 10, la grenouille doit sauter sur les nénuphars portant les nombres 6,7,8 et 9. Ici, la difficulté réside dans le fait qu’il y a un temps imparti pour ce faire: le nénuphar s’enfonce progressivement dans la mare.

Jeu de la grenouille

La grenouille sur son nénuphar n’attend qu’une seule chose: sauter sur le numéro 6

Encore une fois, le jeu est simple et facile d’accès. De plus, la grenouille change d’apparence en fonction de ce qu’elle gobe  (chaque nénuphar contient une bulle qui libère soit un insecte soit un symbole spécial qui affuble l’animal d’un chapeau).

Apprends Avec Boing : Au pays des pingouins!

Avec cette application, Boing arrive sur la banquise et aborde le thème de la langue française. L’enfant apprend à reconnaître (et quelque part à écrire) les lettres, les mots et les syllabes. Seuls les mots sont accessibles gratuitement.

Le but est de sortir les phoques de l’eau en les plaçant sur les bonnes lettres: en effet, ils ont tous un bonnet qui comporte une lettre. Chaque fois que l’enfant en touche un, le narrateur (ici Boing) prononce la lettre… comme elle est prononcée dans le mot. Donc, B n’est pas prononcé bé mais bien beu. Cela semble très déconcertant au départ, surtout en ce qui concerne les E finaux qui n’ont aucune piste audio. La reconstitution du mot (qui est associé à une image) doit se faire dans un temps imparti, sans quoi la baleine où doivent être placés les phoques, s’en va. Notez également que ceux-ci changent d’apparence une fois au sec.

Jeu des phoques

Il faut placer les phoques sur les bonnes lettres

Ce qui est aussi dommage, c’est qu’il faut être sûr de bien placer le phoque au-dessus de la lettre sinon celui-ci retourne dans l’eau. De plus, même si vous êtes sur la bonne lettre, vous devez être proche de celle-ci sans quoi la réponse n’est pas validée.

Apprends Avec Boing : Sous l’océan!

De nouveau, cette application mettant en scène Boing qui explore les fonds marins a pour thème la langue française. Cette fois-ci, ce ne sont plus les bases qui sont « enseignées » mais bien le vocabulaire, les phrases et la compréhension orale. Pour la version gratuite, l’enfant s’amuse avec le vocabulaire.

Il est demandé de trouver l’objet énoncé qui est caché dans la scène (les cachettes varient). Ici, l’enfant doit se fier à ce qu’il connaît déjà: il n’y a pas d’image lui indiquant à quoi ressemble ce qu’il cherche. Bien entendu, le temps est compté, si celui-ci est dépassé, la pieuvre pour qui vous cherchez les objets s’énerve.

Sous l'océan

Il faut trouver le bon objet.

Le jeu est simple, amusant et heureusement varié au niveau des cachettes.

Apprends Avec la Jungle Magique : Les animaux!

Ici, ce sont les personnages de la Jungle Magique (un dessin animé) qui guide l’enfant dans la découverte des animaux: à quoi ils ressemblent, leur habitat et leur mode de vie. Dans cette application, c’est donc l’apparence qui est accessible gratuitement.

Le narrateur donne un indice sur l’animal à trouver parmi quatre images proposées. Il s’agit donc pour l’enfant d’associer certaines caractéristiques à un animal (s’il a des plumes, s’il a des ongles, etc..). Je dois avouer que certaines propositions peuvent porter à confusion car elles sont susceptibles de correspondre à la définition donnée par le personnage. Néanmoins, cela reste clair et intuitif.

Trouver l'animal

Il faut trouver l’animal correspondant à la définition

 Apprends avec Little Pim: l’anglais! HD

Grâce à cette application, l’enfant apprend l’anglais avec Pim, un petit panda. L’entièreté de l’application est gratuite mais celle-ci n’est pas connectée avec Boing.

Chaque thème a trois niveaux: celui des mots (Pim montre une image et dit ce que c’est avec le nom anglais inscrit, ensuite, c’est à l’enfant de retrouver cette même image), celui des verbes (en fait, des phrases style He is reading – avec le même principe de jeu) et celui des phrases.

Exemple de mot

Voici un exemple de mot appris

En fin de compte, si c’est plaisant, je ne peux regretter que l’absence des explications en français (tout est en anglais certes mais est-ce que l’enfant comprendra tout?) ou de la traduction en français des mots. A mon avis, l’application était destinée en premier au public anglophone et a été ensuite mise sur le marché français telle quelle, sans penser à l’adapter.

Conclusion: Téléchargez et achetez

Après avoir testé chacune des applications, je peux dire dans l’ensemble que la collection Apprends avec vaut la peine d’être essayée et d’être achetée. Les enfants adoreront les personnages, les jeux sont à leur niveau et le fait de gagner des récompenses peut motiver. Je n’irai pas dire que cette collection est utilisable en classe, néanmoins, je pense sincèrement que vos enfants en retireront quelque chose de positif. Le seul regret que j’ai, c’est de ne pas voir cette collection sous Android.

Qrcode menant vers le site internet d’Apprends avec

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =