0

Application #musée #iPad #Android: Abbaye de Fontevraud

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

Quand je suis tombée sur cet article de @SOSiPhone concernant une visite interactive de l’Abbaye de Fontevraud (qui fut une prison pendant une époque, qui abrite le tombeau d’illustres personnages et qui se veut aussi une cité contemporaine pour la culture),  j’ai téléchargé l’application officielle de l’établissement afin de voir ce qu’il propose, lui qui tente une expérience numérique et culturelle si rare.

 

Pour rappel, si vous avez des enfants entre 9 et 14 ans, vous pouvez réserver un iPad (ou venir avec le vôtre) afin de jouer à une quête adaptée à cette tranche d’âge. Vous pouvez suivre soit la journée quotidienne d’une religieuse soit d’un prisonnier. Mais votre but est aussi de trouver les boZZOns (d’étranges créatures) qui se dissimulent dans les lieux importants de l’abbaye. Notez qu’en réalité, vous ne trouverez rien sur place. En fait, l’expérience capitalise sur la réalité augmentée: prenez une capture du lieu, il est reconnu et vous avez des informations qui apparaissent à l’écran (et peut-être la petite bestiole tout près).

fontevraud

Revenons à l’application qui existe, faut-il le souligner, sur iPad et sous Android. En fait, elle est on ne peut plus classique, avec peu d’interactivité. Mais elle reste très détaillée sur l’établissement.

Menu

Menu

Passons de suite sur les informations traditionnelles que l’on retrouve: horaires, tarifs, différents types de visite, etc.. Notez que l’abbaye propose des visites à thèmes (la cité pénitentiaire, les dessous de l’Abbaye et la vie quotidienne des moniales) avec les dates en prime… de 2012. Bon, on ne peut pas demander non plus à tout le monde de mettre à jour son application le lendemain du réveillon de la Saint-Sylvestre. Néanmoins, citons l’initiative heureuse d’inclure un lien vers une réservation en ligne de votre entrée et d’indiquer également les langues disponibles. Dans cette partie Infos pratiques, vous trouverez également des renseignements concernant les deux établissements pour la restauration: L’Aliénor Café et l’Orangerie, point de carte avec prix comme pour l’Allertown Art Museum mais bien quelques explications sur leurs spécificités.

 

Vous trouvez également un agenda avec tous les événements à venir (et là, vous avez bien entendu ce qui concerne 2013) avec leurs renseignements.

Histoire

Histoire

Ce qui fait quand même la force de cette application, c’est qu’elle détaille l’entièreté (enfin, peut-être pas tout mais une bonne partie) de l’histoire du lieu, depuis les moines et les nonnes jusqu’aux prisonniers et la cité contemporaine et le cadre dans lequel le musée et ses activités s’inscrivent. Tout cela est illustré par de superbes photographies qui peuvent parfois sembler trop grandes, du moins sur iPad. De plus, vous trouverez aussi un petit guide sur les lieux monastiques. A côté de cela, vous avez le détail des projets du musée dont celui de se mettre au développement durable!

Exemple

Exemple

L’application a également une galerie photos, pauvre en commentaires (il n’y en a pas du tout) et d’une galerie vidéo qui fait la promotion de l’établissement mais également… le retour sur le fameux jeu en réalité augmentée dont je parle en début d’article.

Galerie Vidéo

Galerie Vidéo

En fin de compte, il n’y a guère rien d’extraordinaire dans cette application très classique,si ce n’est le détail de l’histoire: vous pouvez la télécharger gratuitement sur vos appareils sous iOS ou sous Android si vous avez besoin de préparer votre visite. Par contre, si vous avez des enfants entre 9 et 14 ans OU si vous êtes enseignant et chercher une sortie scolaire à faire en France, n’hésitez pas à faire le jeu avec l’iPad. C’est une manière comme une autre de rendre la visite plus amusante.

Android

Android

qrcode_font_ios

iPad

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + treize =