1

[En mode relaxation] Lost Lands: Mahjong – un jeu gratuit mais attention aux micro-transactions

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

Lost Lands: Mahjong est un free-to-play, c’est-à-dire, gratuit dans son ensemble, disponible sur Steam (Windows seulement pour le moment) ainsi que sur iOS et Android.

header (4)

Le jeu est basé sur l’univers de Lost Lands, une trilogie (pour le moment) où Susan est appelée à sauver cette autre dimension à chaque fois qu’elle est danger. Des civilisations différentes co-existent, comme les druides, les nains et donc les elfes. En effet, ces derniers ont fui leurs terres et se sont retrouvés isolés sur une île. Leur but est d’en partir mais une tempête magique les en empêche.

Avant toute chose, cette trame narrative est la même que pour l’autre free-to-play, basé sur les objets cachés. Five-BN n’a pas du tout fait d’effort à ce niveau-là, même au niveau des quêtes qui sont les mêmes. Alors, vous pensez bien que lire qu’il faut explorer tel lieu pendant la nuit alors que ce dernier concept n’existe que dans le deuxième jeu.

Ce personnage vous proposera les mêmes quêtes que dans la version objets cachés.

Ce personnage vous proposera les mêmes quêtes que dans la version objets cachés.

Ce qui diffère est le gameplay. Il s’agit ici de parties de mahjong dans sa version solitaire. Il s’agit donc de démonter une structure en retirant deux tuiles identiques (ou de même nature si vous tombez sur les tuiles représentant les quatre saisons ou les plantes). J’adore cette version, que j’ai découverte il y a longtemps, sur une cartouche regroupant plusieurs jeux pour la Game Boy.

Voici l'exemple d'une partie de majhong solitaire.

Voici l’exemple d’une partie de majhong solitaire.

Ce qui est plus gênant pour moi, même si j’apprécie au final le jeu, c’est la ressemblance avec des applications Facebook. En effet, vous êtes limité par une barre d’énergie qui est utilisée pour ouvrir les coffres (avec des mini-jeux variés) et explorer les lieux présents sur la carte. Il est donc vite tentant de vouloir avancer plus vite en achetant des potions revitalisantes grâce à des cristaux. Ceux-ci sont rares et s’acquièrent notamment quand on augmente son niveau mais il est tellement plus simple de les acheter grâce à des micro-transactions et donc avec de l’argent réel. Car les pièces d’or, monnaie virtuelle du jeu, ne servent qu’à acheter des armes par exemple.

Carte, avec aussi votre argent, vos cristaux et votre barre d'énergie.

Carte, avec aussi votre argent, vos cristaux et votre barre d’énergie.

Exemple d'un mini-jeu pour ouvrir les coffres

Exemple d’un mini-jeu pour ouvrir les coffres

Le jeu se décompose en quêtes proposées par plusieurs personnages se reposant sur la nécessité d’explorer les lieux et donc, de faire une partie de mahjong. Il vous sera souvent demander de vous débarrasser d’ennemis, de trouver des objets, de rassembler une collection, voire même parfois d’utiliser des bonus spéciaux (comme augmenter le chronomètre d’une minute par exemple, car chaque partie est aussi limitée dans le temps – en général, 10 minutes).

A vrai dire, tout cela ne me dérange pas plus que cela. C’est surtout la tendance à pousser le joueur à dépenser de l’argent pour avancer plus vite qui est problématique pour moi. Je veux dire par là que je comprends parfaitement le besoin de rentabiliser un jeu gratuit. Mais le problème est que les prix montent vite et que de nombreuses personnes peuvent tomber dans le piège de dépenser énormément d’argent, comme cela peut se constater sur des jeux Facebook ou des applications mobiles. Pour l’instant, j’arrive à maîtriser l’envie d’avancer plus vite, même si j’ai quand même dépensé des sous parce que j’ai cru à un moment que certains objets n’étaient acquis que comme cela (alors que des quêtes ultérieures allaient me le permettre) et que j’avais envie d’aller plus loin dans le jeu pour émettre une opinion plus complète. Dans un autre style, peut-être aurait-il fallu une version gratuite et un « upgrade » vers une version Deluxe par exemple où il n’y aurait plus cette tentation d’acheter toujours plus.
Potion revitalisante : payement en cristaux, ce qui est plutôt une denrée rare et donc avec la tentation de les acheter avec de l'argent réel

Potion revitalisante : payement en cristaux, ce qui est plutôt une denrée rare et donc avec la tentation de les acheter avec de l’argent réel

J’essaie aussi de me dire qu’il s’agit ici de mahjong et non pas d’un jeu où vous construisez votre ville, votre gang, votre mafia  en cliquant sur un lien. C’est surtout pour cela que je continue à y jouer. Néanmoins, reste tout de même le conseil de ne pas tomber dans le piège mentionné ci-dessus. En effet, cela ne sert à rien de vouloir courir. Prendre son temps n’est pas une catastrophe: la quête sera toujours là le lendemain. En effet, il n’y a pas de quêtes à réaliser avant une certaine date, vous n’avez pas besoin de recruter d’autres joueurs, bref, il n’y a pas le feu.
Le jeu comporte des succès, certes, mais vous avez le temps de les faire.

Le jeu comporte des succès, certes, mais vous avez le temps de les faire.

Lost Lands: Mahjong est vraiment un bon jeu pour se relaxer. Bien entendu, rien ne vous empêche de dépenser vos sous dans ce jeu gratuit à la base mais pour l’instant, rien ne justifie cela. Partez du principe que vous avez le temps pour réaliser vos quêtes et vous résisterez très bien à la tentation.

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =