2

Et un jour, #Lannoy29 se tut. La tempête gronda soudainement.

Print Friendly, PDF & Email

[ A+ ] /[ A- ]

Hier soir, j’ai appris que Lannoy29, un de ces professeurs utilisant les TICE qui amène à réfléchir sur le sujet, avait été contraint  par sa hiérarchie de fermer son compte Twitter et son blog (et c’est là que je vois autant j’ai relu le corps de l’article, autant j’ai zappé l’intro… Lisez plutôt « s’est senti contraint »).

 

En cause, un article où il était critique face à l’Education Nationale et le numérique TOUT en ayant une réflexion sur les outils numériques et la pédagogie, comme écrit dans un tweet.

 

Apparemment, la/le DANE de Lille n’a pas apprécié la photo des locaux ET l’article.

 

Oui, je sais, critiquer son employeur n’est pas la meilleure idée, même si dans le cas de Lannoy29, c’était pour amener une réflexion et une discussion sur le sujet – en même temps, ce n’était pas de la critique pour de la critique. Que cela plaise ou non.

 

Lannoy29 fait partie de ces personnes qui comprennent les enjeux du numérique et de la nécessité de sortir de certains schémas de pensée. Car ceux-ci ont tendance à mettre des oeillères et à ne pas s’apercevoir qu’il est nécessaire de s’ouvrir à d’autres points de vue ET de comprendre ces derniers.

 

Et pourtant, son article, que j’ai lu, est certes très critique – la photo ne me choque pas plus que cela – MAIS il parle de ces enjeux et amène une réflexion. On peut être d’accord ou ne pas être d’accord avec lui. Je peux comprendre que sa hiérarchie n’a pas apprécié – mais a-t-elle seulement compris la démarche de Lannoy29? A-t-elle seulement réalisé que ce qu’il exprimait n’était pas si nouveau que cela? A-t-elle seulement pensé à d’autres alternatives que de brandir la menace de sanction? Je ne suis pas dans cette hiérarchie. Ce ne sont que des questions que je me pose, dont la réponse que je suis tentée de donner est uniquement basée sur ce que j’ai lu dans mon fil Twitter et que je lis au quotidien dans ma veille.

 

Car Lannoy29 a pris la décision de s’auto-censurer… parce que c’était soit retirer l’article soit le laisser et risquer une sanction pour avoir exprimé une opinion qui n’est ni révolutionnaire ni nouvelle ni scandaleuse… ou alors pour une malheureuse photo où on ne voit jusque du « vieux matériel » sans voir personne. Photo qui cherche simplement à illustrer par métaphore autre chose – du moins je le ressens comme cela.

 

Et comme Lannoy29 est quelqu’un d’entier (comme on peut le lire autre part – après mes réactions initiales, j’ai quand pris la peine de bien me renseigner), il préfère se retirer de l' »espace numérique » auquel pourtant il avait énormément contribué. Tout ça parce que quelqu’un de sa hiérarchie estime qu’il va trop loin dans sa réflexion ou pour une malheureuse photo ou les deux – je ne sais pas. Réflexion qui comme je le disais n’est pas nouvelle et exprimée par d’autres AVANT lui. Certes dans d’autres termes.

 

Lannoy29 a peut-être eu tort de rédiger l’article tel qu’il a été. Il n’en reste pas moins que son opinion reste intéressante et qu’au-delà de la forme, le fond est là. Je ne sais pas si la forme a pris le dessus sur le fond dans cet incident. Mais peut-être a-t-il eu raison de le faire, car après tout, la plupart des gens qui le suivent et qui le lisent, font abstraction de la forme pour s’intéresser au fond. Il y a des exemples d’écrits qui n’ont jamais fait l’objet de sanctions et qui sont bien plus scandaleux et irrespectueux.

 

Peut-être n’aurait-il dû pas prendre la décision de tout quitter. Car en fin de compte, la communauté perd quelqu’un de très intéressant. Mais peut-être a-t-il raison de le faire: comme je l’ai vu passer dans mon fil Twitter: « Son silence est plus bruyant que ses mots » ou quelque chose dans le genre. Car en prenant cette décision qui lui ressemble, ce n’est pas se ranger qu’il fait: rien ne dit qu’il stoppera son investissement dans les TICE dans sa pédagogie et son enseignement. Un silence peut déranger plus que des bruits.

 

La communauté TICE francophone est sous le choc. Même si ultimement, c’est Lannoy29 qui se censure, il n’a pas pris la décision le faire avec enthousiasme. Quelque part, il s’est senti forcé, contraint. Je peux comprendre que la menace de la sanction n’est pas à prendre à la légère.

 

J’ai peut-être tort de réagir – je n’ai pas tous les éléments en main. Je rajoute peut-être de l’huile sur le feu – mais qui ne l’a jamais fait dans vie. Lannoy29 veut peut-être que cela se calme – je ne sais pas s’il a envie d’être tout un coup au centre de l’attention (mais c’est peut-être une projection de moi-même).

 

Je m’abstiens surtout de parler du fond. Non pas que j’ai peur de mon opinion. Mais parce qu’en fin de compte, ce sont mes sentiments face à cette auto-censure ayant des relents de sanction qui prévalent.

 

J’ai envie de recopier son article sur mon blog. Je m’abstiens pour de nombreuses raisons dont celle qui prévaut est: Et s’il ne voulait pas qu’il soit dupliqué ainsi? C’est son silence qui me fait hésiter. Parfois, j’aimerai être plus courageuse et ne pas avoir un esprit qui analyse tout. Au point qu’il y a encore quelques années, j’avais peur de téléphoner – ma famille étant l’exception. Il me fallait au moins une demi-heure avant de me décider, avec le coeur qui bat vite, le cerveau qui anticipe de trop, etc.. A présent, c’est entre 5 et 10 minutes. Je m’améliore. Mais pas au point de me dire que je vais héberger cet article.

 

Je n’espère qu’une chose: que Lannoy29 reviendra sur l’espace numérique pour partager avec nous ses expériences pédagogiques. Mais qu’il ne perde pas non plus le goût d’écrire. Et quand bien même, il resterait silencieux, tant qu’il ne perd pas son envie de s’investir dans les TICE et la pédagogie.

 

Tout cela pour une malheureuse photo et un article constructif.

 

Cet article a été remanié je ne sais combien de fois avant sa publication définitive. Au-delà de mes émotions, j’ai essayé d’être le plus objective possible, avec les éléments que j’avais (et qui se sont dévoilés également au cours de la rédaction). C’est un exercice difficile. Cet article n’engage que moi. Merci encore à Lannoy29 pour ses contributions. Je continuerai à indiquer aux enseignants utilisant l’iPad ton guide gratuit.

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

2 Comments

  1. Après toutes ces semaines, ma mémoire me joue des tours et je ne sais plus si j’ai pris le temps de vous remercier, d’une manière ou d’une autre. Merci beaucoup pour ce très joli billet. Il m’est allé droit au coeur. Et le relire me provoque les mêmes émotions. Mille fois merci.

    G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =