1

Learning Shelter: Apprendre avec une vidéo-bulle

PrintFriendly and PDF

[ A+ ] /[ A- ]

EDIT 31/03/2015: Learning Shelter a changé de nom, il est devenu à l’heure actuelle LiveMentor.

Learning Shelter

En lisant ma veille, je suis tombée sur un article de Ludomag à propos d’un nouvel acteur dans le domaine de l’e-learning: Learning Shelter. Tout frais et toujours en bêta, ce site vous propose d’apprendre via une vidéo-bulle… directement avec un « mentor » qui n’est pas nécessairement enseignant – Learning Shelter mise donc sur l’apprentissage de pair à pair.

De ce que j’en ai lu, il s’agit bien d’une visioconférence entre deux personnes durant 1h. Vous réservez votre cours en fonction des disponibilités des mentors: le tarif reste abordable (celui-ci est fixé entre 1 et 50 euros par heure – prix décidé par le mentor). De plus, les cours sont variés: cela va du latin (si, si) à Facebook en passant par la vidéo, la programmation et les maths.

Pour en apprendre un peu plus sur le concept, vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous:

Quelles sont les avantages de ce système, a priori et sans tester le service?

  • Vous réservez une heure de cours
  • Vous êtes en contact direct avec le mentor
  • Le système par visioconférence ne nécessite pas côté client une webcam
  • On peut utiliser Skype
  • Pour certains domaines, il est vrai que la visioconférence reste la meilleure manière d’apprendre (ex: langues)
  • La personne en face de vous n’est pas nécessairement un enseignant mais bien quelqu’un qui désire partager ses trucs et astuces ou son expérience
  • Vous ne payez que l’heure de cours: c’est à vous de voir par après si vous désirez continuer à prendre des heures supplémentaires ou pas, vous ne vous déplacez pas et vous bénéficiez d’une écoute « personnalisée »

Quels en sont les inconvénients, toujours à priori et sans tester le service?

  • C’est toujours en bêta et donc, le catalogue des cours reste petit.
  • Le payement se fait par carte bancaire – MAIS d’après la FAQ, des moyens de paiement autres comme Paypal seront mis à contribution.
  • Il faut un compte Google+ (Google+ propose un système de vidéo-bulle, d’où la nécessité d’avoir un compte): pour ceux qui ont une aversion des réseaux sociaux ou qui se méfient de Google+, cela reste un frein. Mais pour moi, mon avis personnel est le suivant: pas besoin de logiciel de visioconférence à télécharger et à installer.

Il reste donc à Learning Shelter de faire ses maladies de jeunesse si je peux m’exprimer ainsi, à étoffer son catalogue, à trouver des mentors prêts à consacrer quelques heures de leur vie à donner des cours via visioconférence. J’avais envie de parler de cette initiative française, toute fraîche (été 2012!) et qui, je l’espère, se développera (et qui sait – le jour où Paypal sera accepté et que je trouve un cours qui m’intéresse, si je n’essaierai pas une heure de cours?).

 

Adresse web: http://www.learningshelter.com/

Blog: http://blog.learningshelter.com

Twitter: @LearningShelter

 

Edit: Apparemment, Skype n’est pas utilisable à proprement parler, selon l’un des fondateurs de Learning Shelter, qui a gentiment pris le temps de réagir à cet article via mail. Je rajoute également que je suis extrêmement enchantée de voir qu’ils utilisent Google+. Et que si je considère la carte bancaire comme inconvénient, c’est par rapport à ma propre situation et non par rapport à la situation générale. Mais Learning Shelter est, je le réitère, un projet récent, par conséquent, il est normal que l’équipe derrière commence « petit » pour mieux évoluer.


Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 19 =