1

Musée Jacquemart-André #iPad #Android: Application correcte pour un musée

Print Friendly, PDF & Email

[ A+ ] /[ A- ]

J’avais téléchargé cette application il y a quelques temps – vous connaissez mon intérêt pour la culture. Je ne connais pas ce musée, situé à Paris. A l’origine une demeure bourgeoise, il fut construit pour Edouard André, très fortuné et ancien de la garde personnelle de Napoléon III. Féru d’arts, il constitua, avec l’aide de son épouse Nélie Jacquemart, artiste peintre, une importante collection d’oeuvres. Celle-ci, à sa mort en 1812, comme convenu avec son mari décédé en 1894, a légué la maison avec tout ce que le couple avait amassé à l’Institut de France. C’est donc ainsi qu’on peut visiter leur demeure et les trésors qui s’y trouvent.

jacquemart

L’application en elle-même s’ouvre sur le plan du rez-de-chaussée. Il n’y a guère de menu si ce n’est dans la partie inférieure de l’écran, avec comme liens: le plan, le parcours, les biographies et les infos pratiques. Néanmoins, l’idée de débuter sur le plan est intéressante: vous avez dès lors la liberté d’aller dans n’importe quelle salle et d’y voir quelques photos, d’avoir un texte détaillé (en cliquant sur une icône symbolisée par un document), en plus de la rapide explication et un commentaire audio.

Plan du musée

Plan du musée

 

Exemple

Exemple

Le parcours n’est rien d’autre que le sens de la visite, cette option amène les mêmes informations que le plan.

Parcours

Parcours

 

Les biographies, par contre, sont peut-être courtes mais elles ont le mérite de présenter tous les artistes majeurs exposés dans le musée, même s’il n’y a qu’une seule oeuvre de leur patte. Et s’il existe, un (auto)portrait permet de visualiser le physique de ceux-ci. De plus, chaque biographie est accompagnée du nom des oeuvres dans l’institution ainsi que de leur localisation.

Biographie d'un artiste

Biographie d’un artiste

 

Les infos pratiques ne comportent rien de transcendant, même si on peut y voir la publicité pour leur salon de thé et la librairie-boutique.

Infos pratiques

Infos pratiques

 

Ce qu’il y a de bien par contre, c’est la mise en veille de l’application (et non de votre machine) qui propose alors un diaporama de photographies. C’est une manière comme une autre de promouvoir l’art dans l’institution.

 

En résumé, cette application est très correcte pour un musée: une présentation originale, des détails (textuels ou via l’audio), des photos d’excellente qualité, des biographies bienvenues. Moi qui suis plutôt antiquité, lorsque j’irai à Paris, ce musée fera certainement partie de ma liste des « à faire ». L’application m’a donné envie d’y aller (comme la visite virtuelle de Malmaison), ce qui, en soi, est un excellent signe – d’autant plus que le site web a renforcé cette soif de découvrir le Musée Jacquemart-André. Comme quoi, on peut réaliser une application sobre, sans fioriture et d’attirer du monde sans insister…

Android

Android

iPad

iPad

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − huit =