2

Termitia ou un serious game sympathique sur les termites

Print Friendly, PDF & Email

[ A+ ] /[ A- ]

Cela peut paraître bizarre d’avoir un serious game sur les termites mais cela a aussi du sens de présenter celles-ci en dehors du contexte populaire. Aussi, quand j’ai vu Termitia, sans capture d’écran, sans rien, j’ai décidé de le tester. Après tout, cela me change des jeux impliquant des maths, du français ou même de l’histoire.

oKG2kV

Première surprise, je dois télécharger et installer Termitia sur itch.io. Vu que je connaissais itch.io déjà d’avant, j’ai été rassurée. Deuxième surprise, le jeu fait quand même 1 Go. Après l’installation, j’ai pu démarrer le jeu.

 

Après avoir vu la séquence d’introduction où le contexte est mis en place (miniaturisation des humains, disparition d’une équipe scientifique dans une termitière), vous comprenez bien vite qu’en réalité, il s’agit d’un jeu en vue subjective, avec une arme, de la vie, de la 3D… Bref, je ne m’y attendais pas du tout.

Première image du jeu... ah oui, quand même!

Première image du jeu… ah oui, quand même!

Néanmoins, j’ai dû sortir du jeu pour réduire la qualité des graphiques (impression de lag) et pour changer les commandes car il était impossible de trouver la touche action. Il manque donc un tutoriel à ce jeu. Mais surprise! La touche action n’est ni E ni Entrée qui sont usuelles dans le monde du jeu vidéo. Il fallait presser A… J’en ai profité pour reconfigurer les touches à ma manière de jouer – même la lampe-torche est passée de E à F (F étant la touche usuelle).

Bonjour!

Bonjour!

Une fois en jeu, j’ai enfin suivi les lampes allumées (ou pas) pour retrouver les PDA contenant les informations scientifiques ainsi que le journal de bord. Le joueur récupère donc des informations sur les termites de cette manière. Vous avez 5 PDA à trouver dans une termitière qui est un labyrinthe en fin de compte. J’ai tourné en rond plusieurs fois car je n’avais aucun indicateur d’objectifs et que les cartes (coupe et dessus) ne contenaient pas énormément d’informations.

PDA

PDA

Vous disposez aussi d’aérosols qui permettent de masquer votre présence aux termites. Et faites attention, car quand elles attaquent, cela fait mal à votre vie (qui se régénère). Vous avez certes une arme mais si vous êtes prudent, vous n’aurez jamais à l’utiliser.

Aérosol

Aérosol

A chaque nouveau type de termite, le jeu s’arrêtera et vous présentera une fiche explicative ainsi qu’une visualisation 3D de celle-ci. Comme vous allez vous rendre dans le nid même, vous ferez aussi la connaissance des oeufs et de la Reine et du Roi.

Fiche

Fiche sur les termites

J’ai apprécié le jeu, même si je me suis perdue en cours de route – heureusement que la survivante connaissait le chemin de retour. Néanmoins, je trouve l’angle de vue original et la manière d’apprendre assez sympathique. On en oublie qu’il s’agit d’un serious game.

Bon, maintenant, on suit les lumières...

Bon, maintenant, on suit les lumières…

Mis à part le petit problème des commandes initiales, non intuitives pour un gamer, Termitia possède des graphiques corrects (même si on ne voit quasiment que des couloirs bruns tout le long du jeu) et permet de passer un moment agréable. Néanmoins, il n’est disponible que pour Windows. Heureusement, il est en français, il est donc utilisable dans nos contrées sans avoir une levée de boucliers contre l’anglais. Comme le jeu est gratuit, je vous propose de le télécharger, de l’installer et de faire votre propre opinion: http://science-animation.itch.io/termitia

Vous avez trouvé l'article intéressant? Partagez-le!

Vinciane

Conseillère pédagogique et développeuse PHP, passionnée de nouvelles technologies, de l'histoire (particulièrement l'Antiquité et la Second Guerre Mondiale) et des jeux vidéo, j'aime écrire, tester et partager.

2 Comments

  1. Bonjour Vinciane,
    Merci de vous êtes accrochée et d’avoir joué à Termitia en dépit du téléchargement (un peu long), du poids du jeu (un peu lourd pour la plupart des cartes graphiques), et des commandes et d’avoir pris le temps d’écrire un billet sur notre « bébé ». Sinon, et oui, une termitière c’est un labyrinthe, et pas des moindres. La map du jeu est une vraie termitière qui a été scannée par des scientifiques (d’où le poids du jeu qui vient essentiellement de la map, qui a pourtant été optimisée au maximum). Que vous vous soyez perdue en cours de route est… normal en fait. C’est un des points qu’on a beaucoup discuté (parmi d’autres): savoir quel niveau d’aide on apportait aux joueurs·euses. Je voulais justement que l’orientation reste un problème pour un être humain, alors que ça n’en n’est pas un du tout pour les termites. C’est la même chose pour la lumière. On a cherché à trouver un équilibre pour l’orientation pose question, mais sans que ça en devienne décourageant (dans votre cas, ça a eu l’air de fonctionner puisque vous avez terminé la partie 😉 ).
    Encore merci en tous cas pour votre billet très bienveillant et constructif à la fois, et pour un des meilleurs compliments qu’on puisse nous faire : « On en oublie qu’il s’agit d’un serious game. »
    Malvina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + dix-neuf =